Tam Coc ou la Baie d’Halong Terrestre au Vietnam

Nous voici à Tam Coc pour visiter la Baie d’Halong Terrestre. Une alternative à la baie d’Halong que nous ne ferons pas car c’est un peu trop cher pour notre budget. On ne s’attendait pas à ce que ce soit aussi cher! Nous sommes arrivés de nuit à Tam Coc et nous avons pris une auberge non loin de l’embarcadère principale. Nous décidons de rester 2 jours à Tam Coc pour nous poser un peu.

Tam Coc – Balade aux alentours de la ville

Tam Coc est une petite ville et il est plus intéressant d’aller voir aux alentours que d’y rester. Vers 8h, nous allons à l’embarcadère pour voir les bateliers préparer leur bateau. Ils sont alors tous à quai et avec les montagnes karstiques alentours c’est super joli.

Bateaux à quai à Tam Coc

bateau vert à la baie d'halong terrestre

On fait le tour du lac principal puis on décide de sortir de la ville à pied. Après une vingtaine de minutes on se dit que c’est n’est pas vraiment l’idée du siècle et nous décidons d’aller louer des vélos. On quitte la ville en direction des rizières. Nous souhaitons aller au temple Mua (ou Mua caves) pour avoir un point de vue sur ce qui nous entoure. On se perd un peu dans les rizières et les paysans qui nous voient passer nous sourient et nous disent bonjour. On finit par demander à l’un d’entre eux notre chemin. Elle nous donne des indications en vietnamien mais grâce aux gestes on comprend où elle veut en venir.

rizières vertes à Tam Coc

riziere et paysanne à Tam Coc

On quitte les rizières pour reprendre des routes plus clémentes. Le vélo de Daïnah s’est complètement embourbé dans la boue et la roue avant freine à cause de la boue sous le garde-boue. On s’arrête un moment pour enlever toute cette boue (Clément peut enfin utiliser son Opinel!) puis on continue notre chemin. On croise des boeufs, des chèvres et des canards sur la route, nous arrivons ensuite à la fameuse « Mua » Cave. Le prix d’entrée a triplé par rapport au prix indiqué dans le Lonely Planet, il est passé de 30,000 à 100,000 dongs ! On paie l’entrée mais pas le parking pour les vélos car nous n’avons pas de monnaie (ils nous demandaient 10,000 dongs). La Mua cave est en fait un point de vue, il faut monter 500 marches pour accéder à une petite pagode et surplomber le paysage.

Autour de Tam Coc – Temple Mua

On prend notre temps pour monter les 500 marches. Le ciel est gris mais on peut quand même voir au loin ce n’est pas comme à Sapa ! Il y a beaucoup de monde au sommet dont pas mal de touristes asiatiques qui prennent littéralement des centaines de selfies. On se demande même s’ils prennent le temps de regarder autour d’eux. On ne reste pas très longtemps au sommet mais on profite du point de vue qui s’offre à nous. Les rizières alentours sont bien vertes et on peut voir la rivière qui passe en contrebas, c’est vraiment très beau.

Tam Coc vue sur les rizières

Nous reprenons ensuite nos vélos et on longe la rivière pour trouver des coins un peu plus sauvages. On s’arrête de temps en temps et on hésite à pousser jusqu’à la ville de Hoa Lu mais elle est encore à une dizaine de kilomètres et nos selles ne sont pas très confortables. Nous décidons de rebrousser chemin et d’aller jusqu’à notre auberge. On flâne un peu et on va manger un morceau, on prend du riz et des rouleaux de printemps, Daïnah accompagne son repas d’un très bon thé au gingembre. On décide de se reposer un peu à l’auberge et vers 20h on va tester la viande de chèvre. Il paraît que c’est une spécialité de Tam Coc. On prend un plat pour deux et des légumes sautés. La viande de chèvre est un croisement entre le poulet et le boeuf et c’est très bon.

temple Mua

Balade en bateau à Tam Coc

Le lendemain on fait notre tour de bateau. On paie 390,000 dongs (soit 16€ pour 2) pour une balade en bateau d’1h30 environ. On traverse trois grottes et nous sommes entourés de montagnes karstiques et de rizières c’est vraiment très beau. La batelière nous bredouille quelques mots en français et on échange quelques mots. La particularité de ses conducteurs de bateau c’est qu’ils utilisent leurs pieds pour pagayer. C’est assez étonnant !

vietnamien qui rame avec les pieds vietnam

On s’en amuse beaucoup et on reste fasciné par cet accomplissement ! La balade passe finalement assez vite. Avant de faire demi tour dans la rivière, on nous arrête à un endroit où il y a des marchands ambulants en bateau. Elles veulent qu’on leur achète quelque chose mais on refuse poliment plusieurs fois. Elles nous demandent d’acheter quelque chose à notre batelière si nous n’avons pas faim, on ne comprend pas très bien et on refuse également.

La baie d'halong terrestre

Daïnah sur le bateau à Tam Coc

On reste à quai un petit moment avant de repartir. La balade était vraiment sympa mais c’est le petit point noir qui reste en travers de la gorge. Avant de débarquer, notre conductrice nous demande 50,000 dongs. Spontanément, on aurait pu lui offrir un pourboire mais nous demander de butte en blanc une somme en nous tendant la main c’est un peu trop et ça nous refroidit. On a pu envie de faire l’effort.

Au bord du lac à Tam CocVous l’aurez compris, on a beaucoup aimé les paysages de Tam Coc et on comprend pourquoi ce lieu s’appelle la Baie d’Halong terrestre. C’est vraiment un superbe endroit et nous sommes contents de nous y être arrêter. Malgré tout, on regrette un peu la manière dont on essaye de nous soutirer de l’argent alors qu’on paie déjà pour une prestation. Dans un autre contexte on serait peut être un peu moins regardant mais quand on part pour un voyage de plus d’1 an, on réfléchit à deux fois avant de faire telle ou telle activité et devoir ensuite subir des sollicitations supplémentaires c’est assez décevant. On retiendra de Tam Coc les paysages et les alentours de la ville bordée de rizières.

On repart le soir même en bus de nuit. Nous mangeons avant le départ du riz sauté et des nems. On a super bien mangé, le repas était consistant. Cela nous aura à peine coûté 2€ par personne. On se pose ensuite au bord du lac en fin de journée. Les femmes font leur lessive et quelques hommes jouent au volley ball tandis que les enfants jouent au foot. On regarde tout ce petit monde et on profite encore une dernière fois du paysage qui nous entoure. On va ensuite prendre un thé au restaurant où nous avons mangé pour patienter jusqu’à l’arrivée du bus. Le propriétaire du resto nous offre notre thé, on va ensuite prendre notre bus.

pêle mêle de bateaux à Tam Coc

Informations pratiques pour Tam Coc

  • Balade en bateau: 390,000 dongs soit (16€ pour 2). Nous avons fait la balade vers 12h mais après 17h les guichets sont fermés. Il est possible de faire des balades « au black » avec des bateliers. En revanche, on ne connait pas le prix mais ça vaut le coup de le faire au coucher de soleil
  • Chambre: Nous avons pris une chambre dans l’hôtel en face du « Tam Coc Backpackers ». 10€ la nuit sans petit dej
  • Nourriture: Entre 85,000 et 100,000 dongs pour un plat à base de chèvre
  • Location de vélos: 80,000 dongs pour 2 soit 3,20€ environ (pour la journée)

Pour voir Tam Coc en vidéo, c’est ici:

 

Notre prochaine destination sera Hué avant de rejoindre la ville de Hoi An. Des villes chargées d’histoire qui vont nous permettre d’en savoir plus sur l’Histoire du Vietnam.

L'article vous a plu ? Partagez-le ;)
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
0

1 comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *