Delta du Mékong: Can Tho et Chau Doc

Voici la dernière étape de notre voyage au Vietnam, le delta du Mékong. Nous étions impatients d’y être et nous avions décidé d’y rester quelques jours en visitant deux villes. Nous nous sommes arrêtés à Can tho et Chau Doc, cette dernière étant une ville frontalière au Cambodge où nous avons ensuite passé la frontière.

Delta du Mékong: Can Tho, la populaire

Nous nous sommes d’abord arrêtés à Can Tho. De là, nous devions visiter un des plus grands marchés flottants du Vietnam, le marché flottant de Cai Rang. Les prix pour y aller par bateau nous on vite dissuadés et nous avons opté pour la voie terrestre.

Nous nous sommes levés tôt pour voir le marché flottant de Cai Rang, à l’heure où il bat son plein, entre 5h et 7h du matin. Nous marchons pendant 4 kilomètres environ avant de rejoindre le Mékong. De là, on se rend compte qu’on ne peut pas longer la rivière car toutes les habitations sont sur pilotis!

le marché flottant de Can Tho

On se faufile entre les maisons mais on n’y voit pas grand chose. C’est alors que deux vietnamiens nous font signe. Ils sont en train de siroter leur café et ils ont une vue imprenable sur le marché. Ils nous laissent en profiter. De là où nous sommes on peut voir le marché, on voit aussi pas mal de bateaux de touristes, on en compterait presque autant que des bateaux vietnamiens !

le delta du mékong

le delta du mekong au vietnam

Il y a beaucoup de gros bateaux et on voit qu’il y a encore une vraie activité sur ce fleuve. Nous restons là encore un moment puis nous décidons de faire demi-tour. On s’arrête en chemin pour une pause bien méritée dans un café. Nous n’arrivons pas à nous faire comprendre. Daïnah finit par écrire « thé au lait » en vietnamien sur notre téléphone pour que la serveuse comprenne. On est servi quelques minutes plus tard. Nos deux thés au lait sont accompagnés de thé glacé gratuit.

bateaux du marché flottant

maison sur pilotis à Can Tho

Depuis Saïgon, on a remarqué qu’on nous sert désormais systématiquement du thé glacé gratuitement avec nos boissons. C’est pour le moins très agréable !

Can tho, le centre ville

On profite d’être à Can Tho pour faire les photos d’identité de Clément pour le passage de la frontière. On se rend dans un magasin qui ne paie pas de mine. Clément est invité à se recoiffer puis il prend la pause. Il est un peu plus grand que la moyenne locale et le photographe doit réajuster le lieu où les photos sont prises.

Une fois que la photo est prise, elle passe sur Photoshop. Le photographe enlève quelques boutons et « blanchi » un peu Clément. Il lui enlève aussi quelques cheveux. Bref, c’est un relooking complet! Le prix est néanmoins imbattable un peu plus de 1€ les 6 photos !

Lorsqu’on se perd ensuite dans la ville de Can Tho, on découvre de jolies petites ruelles. On profite également de nos derniers jours au Vietnam pour manger de la street food. On achète des rouleaux de printemps, des beignets fourrés aux oeufs et aux champignons, des Banh Bao (brioches de couleur blanche) et bien évidemment du thé (et des bubble tea) !

une ruelle à Can Tho maison à Can Tho

Le soir, on se rend au Night market, il y a plusieurs stands de street food et on se laisse tenter même si les prix sont un poil plus cher. On se balade le long du Mékong puis on rentre. Demain, nous partons pour notre toute dernière ville du Vietnam, Chau Doc.

street food au vietnam coiffeur de rue au vietnam temple khmer au vietnam

Delta du Mékong: Chau Doc, l’authentique

Départ de Can Tho à 12h. Nous prenons un minibus affrété par la compagnie de bus pour nous amener à la gare de bus. Le minibus a 20 minutes de retard. L’espace d’un instant, on pense qu’on nous a oublié. On arrive finalement à la gare de bus. Notre bus est bien là et on embarque. Nous arrivons quelques heures plus tard à Chau Doc.

La gare de bus est assez excentrée du centre de Chau Doc. Il y a un minibus qui est mis à disposition par la compagnie de bus pour nous emmener à notre hôtel. Sauf que nous n’avons pas encore d’hôtel. Et ça le chauffeur du minibus a dû mal à le comprendre mais on finit par s’en sortir. Une fois dans le centre de la ville, nous partons à la recherche d’un hôtel. Une fois n’est pas coutume, on fait confiance à notre édition numérique 2014 du Lonely Planet et on s’arrête à l’hôtel Thuan Loi (oui, il existe encore!).

Que faire à Chau Doc?

On pose nos affaires et on se balade dans la ville. A quelques mètres de notre hôtel, il y a un grand marché que nous emprunterons presque quotidiennement pendant 3 jours. Aujourd’hui, on ne fera pas grand chose. On se pose juste au niveau de la place centrale où il y a plusieurs petits restos et on mange ici. On trouve aussi un petit stand de Bubble tea (oui on est complètement accros) et on se laisse tenter (pour 10,000 dongs soit 0,40€ c’est presque donné).

Balade sur le Delta du Mékong

Le lendemain on loue un bateau pour se rendre dans un village Cham et pour naviguer sur le delta du Mékong. On négocie 2h de balade à 200,000 dongs soit 8,30€ pour 2. Nous voilà donc partis avec notre batelière qui ne parle pas un mot de français ou d’anglais. Elle nous prête un chapeau et un parapluie parce que ça cogne sévère aujourd’hui.

mekong bateau dans la ville de chau doc

pecheur vietnamien sur une barque sur le mekong

On visite d’abord un petit village flottant puis une maison dédiée à la pisciculture. Elle nous montre comment sont élevés les poissons, sous le sol des maisons flottantes. On leur sert des croquettes et du poisson broyé comme repas, ça ne fait pas vraiment rêver surtout quand on pense que ce poisson est principalement dédié à l’exportation.

maisons flottantes à chau doc

bateaux vietnam

éleveur de poisson à chau doc

Le village Cham

On reprend ensuite le bateau et on passe devant de nombreuses maisons flottantes. On s’arrête ensuite au niveau d’un petit ponton en bois pour aller visiter un village Cham. Le peuple Cham est une ethnie présente notamment au Cambodge et au Vietnam. Contrairement aux autres habitants du pays, ils sont principalement de confession musulmane. Le village doit être habituellement très touristique car la première maison est en fait une boutique de souvenirs. Nous y passons rapidement puis nous allons dans le village.

Ici, toutes les maisons sont sur pilotis. En saison sèche (c’est à dire actuellement) il est très difficile d’imaginer que l’eau puisse monter jusqu’à faire complètement disparaître ces pilotis. On continue notre petite visite et on passe devant la mosquée du village. Nous nous baladons encore un peu puis on repart sur le bateau.

On termine notre balade sur le delta du Mékong, le temps est passé bien vite. On va se rafraîchir à la terrasse d’un café, Daïnah goûte enfin le fameux Caphe Sua Dua, le café au lait glacé vietnamien. Clément prend un thé glacé au lait. Le tout est une nouvelle fois accompagné de thé glacé (le bonheur).

Le marché flottant de Chau Doc

Le lendemain, on se lève aux aurores pour aller voir le marché flottant. Cette fois, on trouve une embarcation dans nos prix (150,000 dongs soit 6,25€ pour 2). On parcourt quelques kilomètres et on arrive au marché flottant au lever du soleil. Les paysages sont magnifiques. Il n’y a aucun touriste à l’horizon et nous savourons ce joli soleil qui se dévoile peu à peu. On fait le tour du marché plusieurs fois. Il est plus petit que la marché flottant de Cai Rang mais nous ne sommes pas déçus. La vue depuis le Mékong est superbe.

lever de soleil sur le mékong lever de soleil au marché flottant

Après la visite du marché flottant, nous continuons notre balade sur le Mékong. Nous visitons un autre village sur pilotis et nous croisons également une autre mosquée. Entre temps, notre chauffeur doit refaire le plein et nous nous arrêtons dans une station essence flottante! On rentre ensuite vers Chau Doc.

enfant vietnamien mékong village flottant marché flottant à Chau Doc

Avant de quitter Chau Doc pour Phnom Penh, on mange une dernière fois de la nourriture vietnamienne. Daïnah prend un Bun Bo Hué et Clém un Com Tam, un plat de riz à base de viande. L’après-midi, nous nous rendons à la montagne Sam, pour avoir un panorama sur le Vietnam et le Cambodge. Nous y allons à pied depuis Chau Doc et ce n’est pas la meilleure idée que nous ayons eu. C’est à plus de 11Km et il est fait une chaleur insoutenable. On passe néanmoins dans de petits villages et nous avons droit à des « hellos » et à de jolis sourires de la part des habitants. Une fois arrivé en haut de la montagne, le point de vue n’est pas spectaculaire mais on entrevoit quand même notre prochaine destination. Demain, on passe la frontière pour se rendre au Cambodge. On vous a résumé nos quelques jours dans le Delta du Mékong en une vidéo:

chau doc vendeuse ambulante au vietnam enfants vietnamiens

Passage de la frontière Vietnam/Cambodge

Nous avions lu pas mal d’articles sur ce passage de frontière.  Nous avions gardé une seule chose en tête, payé uniquement le prix du visa à savoir 30$ en essayant d’éviter un maximum les arnaques. Pour passer la frontière, nous avons opté pour la voie maritime en remontant le Mékong. Nous avons payé 25$ par personne pour le trajet jusqu’à Phnom Penh. L’idée n’était pas d’économiser de l’argent sur ce trajet mais d’en profiter.

On vient nous chercher en cyclo (on nous avait parlé d’un minibus) pour nous rendre à l’embarcadère. Puis, nous embarquons dans un speedboat direction Phnom Penh. On est un peu tendus car on appréhende grandement le passage à la frontière. On y arrive au bout d’1h. Dans le bateau, on nous avait demandé de remplir des papiers et de payer 34$. On avait poliment refusé en disant que nous nous occuperions nous-mêmes des démarches administratives.

Les touristes qui sont avec nous ne comprennent pas notre refus. Clément explique que le prix du visa est de 30$ et que les 4$ supplémentaires vont dans la poche des douaniers. Ils ont tous l’air surpris. Nous arrivons au poste frontière vietnamien. A ce moment là, on nous fait patienter à part mais, aucun problème, on récupère rapidement les passeports avec notre tampon de sortie.

Nous reprenons le bateau et nous arrivons au poste frontière cambodgien. On nous donne des papiers à remplir. On s’exécute. Une fois les papiers dûment remplis on les donne aux douaniers. On entend alors « Money » et on tend 60$ pour les deux visas. On retient notre respiration et…On nous rend nos passeports. Nous passons à un dernier bureau pour faire tamponner ce fameux visa. Encore une fois aucun problème, nous avons notre tampon. Nous remontons dans le bateau et on ne cache pas notre joie. Ce fut bien plus facile que prévu !

Curieux, les touristes avec qui nous avions parlé nous demandent combien nous avons payé. Ils sont très surpris quand on leur dit 30$.

Informations pratiques pour Can Tho et Chau Doc

  • Hôtel à Can Tho: « Hong Dao 2 » – 215,000 dongs par nuit pour 2 personnes soit 8€ environ
  • Hôtel à Chau Doc: « Thuan Loi » – 250,000 dongs pour 2 personnes soit 10€ environ
  • Bubble tea: 10,000 dongs soit 0,40€
  • Caphé Sua Dua (Café au lait vietnamien): 18,000 dongs soit 0,75€
  • Balade en bateau à Chau Doc vers un village Cham:200,000 dongs pour 2 personnes soit 8€ environ
  • Balade jusqu’au marché flottant de Chau Doc: 125,000 dongs pour 2 personnes soit 5,20€
  • Bateau Chau Doc/Phnom Penh: 25$ par personne soit 23,50€
  • Prix du visa pour le Cambodge: 30$ soit 28,30€

Voilà, le Vietnam c’est fini ! Nous allons rédiger un bilan complet très prochainement mais globalement nous avons aimé le premier pays que nous avons visité. On vous parlera ensuite de notre seconde destination, le Cambodge.

Pour nous suivre au quotidien, n’oubliez pas de vous abonner à notre page Facebook 🙂

L'article vous a plu ? Partagez-le ;)
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
1

2 comments

  1. Coucou !

    Super ton blog, et félicitations pour ce beau tour du monde que vous venez d’entreprendre, je vais vous suivre attentivement au quotidien car nous sommes aussi en tour du monde 🙂
    Je pense que nous nous sommes croisées, j’était également au Vietnam à Ho Chi minh il y’a seulement quelques jours. Nous n’avons pas fait le delta mais tes photos me le font regretter !

    1. Hello,
      Merci pour ton commentaire! Le Delta du Mékong a été une réelle surprise, on a beaucoup aimé 🙂 Vous êtes où actuellement ? Vous avez démarré votre tour du monde depuis quand ? On va garder un oeil sur votre blog aussi 😉 Bon voyage et profitez bien !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *