4000 îles au Laos: kayak, vélo et farniente

Après notre passage de frontière éclair depuis le Cambodge, nous voilà au Laos. Nous découvrons les 4000 îles et posons nos affaires à Don Det. Ce sera notre toute première escale au Laos. Et oui, c’est plutôt pas mal pour commencer notre voyage au Laos. Si Phan Don (le nom laotien des 4000 îles) ne possède pas réellement des milliers d’îles mais plutôt des centaines. Après si on compte les rochers on peut vite arriver à des milliers. Enfin, parmi elles, il y en a 3 où il y a des guesthouses: Don Khone, Don Kong et Don Det. Nous arrivons en basse saison (fin avril) et quelque soit notre choix, nous serons au calme car il n’y a pas énormément de touristes.

4000 îles au Laos: arrivée à Don Det

Nous sommes arrivés vers 12h à Don Det et avons facilement trouvé un bungalow pour 30,000 kips (soit 3,30€ environ), autant vous dire que c’est cadeau. On a hâte de voir arriver Hugo et Sergio qui doivent passer la frontière Cambodge/Laos aujourd’hui également. Ils arriveront vers 16h30 et pour eux aussi, le passage de frontière a été plutôt facile. On fête ça autour d’une bière au bar raggae de l’île. D’ailleurs, on ne fera pas grand-chose de la journée. On se met à l’heure des 4000 îles et on y va doucement. L’île est un petit paradis et c’est un appel au farniente. On y restera 5 jours et on alternera journée « off » et visites.  L’occasion de visiter Don Khone, du faire du vélo et du kayak mais aussi de découvrir nos toutes premières cascades laotiennes.

Mekong bleu lagon aux 4000 iles

Balade en vélo entre Don Det et Don Khone

Nous louons des vélos à 10,000 kips par personne (soit 1€ environ). On prend un petit-déjeuner non loin de notre bungalow et nous voilà partis sur nos vélos. Il fait beau mais pas trop chaud ce qui est plutôt agréable. Nos vélos sont aussi beaucoup mieux que ceux que nous avions loué au Cambodge, ça fait plaisir. A l’entrée de Don Khone, il y a un péage de 35,000 kips par personne. On trouve cela un petit peu étrange et on passe devant sans s’arrêter. On se balade sur l’île en vélo puis on arrive aux cascades de Somphamit. On hésite à y aller mais on croise Hugo qui arrive après un petit footing depuis Don Det. Il nous conseille fortement d’aller découvrir les cascades qui sont énormes. Du coup, on le suit. On paie 35,000 kips par personne. Hugo, qui a payé le péage à l’entrée de l’île, n’a pas besoin de ressortir le porte-monnaie. On comprend alors que le péage inclus la visite des cascades.

cascades somphamit aux 4,000 îles

pecheur aux cascades de somphamit

Effectivement, les cascades sont vraiment impressionnantes et on se promène dans le parc. Il y a quelques passages pour descendre et s’approcher un peu plus de l’eau. On en emprunte un pour aller voir de plus près la puissance de l’eau. On en profite pour prendre pas mal de photos. Nous n’avons pas été déçus de cette petite escale et nous sommes subjugués par la beauté des 4000 îles. Nous reprenons ensuite les vélos pour continuer notre tour de l’île. Il n’y a pas grand-monde sur cette île et certains restaurants sont fermés. On en trouve un où on mange chacun un fried rice pour 15,000 kips.

Cascades_khonephapheng

cascade entre le laos et le cambodge

le mékong aux 4,000 îles au Laos

On reprend ensuite les vélos pour continuer notre petit tour de l’île. La balade est agréable jusqu’à ce que la route de terre se transforme en route rocailleuse. Là, c’est beaucoup moins marrant et on a hâte de finir notre tour de l’île. On revient ensuite tranquillement vers Don Det alors que le soleil s’apprête à se coucher. L’occasion pour nous d’aller dans notre bar fétiche, le Seng Thavan 1 Restaurant, qui sert de très bons « fruit shake » et autres délices désaltérants.  On a une vue imprenable sur le soleil qui se couche lentement sur le Mékong.

coucher de soleil aux 4,000 îles à Don Det

Balade en kayak et dauphins d’eau douce

Après le vélo, place au kayak! On a décidé de s’offrir un tour en kayak pour 20$ par personne. Au programme, du kayak bien sûr, la visite des cascades de Phonephapheng et une balade pour aller à la rencontre des dauphins d’eau douce. Ces dauphins, nous les avons déjà vu à Kratie au Cambodge mais on est ravis d’avoir une nouvelle opportunité pour les approcher.

On démarre notre tour après avoir englouti un petit déjeuner (inclus dans le tour) copieux. Nous sommes 11 à faire du kayak. Nous embarquons à deux par kayak. On va vite se rentre compte qu’il y a quelques « maillons faibles » dans le groupe. Certains n’ont jamais fait de kayak et ça se voit. Il y a notamment quatre laotiens qui disparaissent rapidement de notre champ de vision. On les attendra près de 45 minutes lors de la première pause…C’est d’ailleurs l’occasion d’aller découvrir notre toute première cascade de la journée après cette pause. Elle est moins impressionnante que celle d’hier mais on peut s’y baigner. On y retrouve Sergio et Hugo qui ont réservé un tour de kayak également. Clément en profite pour se baigner un peu.

On repart pour 30 minutes de marche puis on reprend les kayaks. On pagaie un moment puis on attend au niveau du « spot des dauphins d’eau douce ». L’attente est longue mais Il ne resterait plus que 3 dauphins au Laos donc on comprend pourquoi on ne voit rien. On repart ensuite bredouille jusqu’à une île situé au Cambodge. C’est ici que nous allons faire notre BBQ. Bon ce n’est pas le BBQ du siècle mais c’est quand même très bon et ça nous suffit amplement ! On a des brochettes de légumes, de viande, du riz, du pain et des fruits. On a ensuite le temps pour aller piquer une tête dans le Mékong.

C’est à ce moment là qu’on aperçoit un dauphin d’eau douce au loin! Finalement, on en aura vu un pendant notre tour en kayak. On profite de notre baignade (habillés car les laotiens sont très pudiques. Pour eux le maillot de bain c’est un peu comme se baigner nu)  et on reprend les kayaks. On pagaie pendant une petite heure puis on arrive à la fin de notre tour. On va maintenant découvrir les cascades de Khonephapheng, les plus larges du Laos et d’Asie du Sud-Est.

Les cascades de Khonephapheng

L’entrée des cascades est de 55,000 kips par personne (6€ environ) mais cela est inclus dans le tour. L’endroit ressemble un peu à un parc d’attraction mais les cascades en valent largement la peine. Comme pour les chutes à Don Khone, on peut s’approcher un peu plus près pour observer ce flot d’eau jaillir de plusieurs cascades. Nous apprécions le paysage mais malheureusement nous devons nous dépêcher car les laotiens qui sont avec nous ont un bus à prendre à Nakasang. Nous sommes restés 30 minutes seulement à observer les cascades et on est un poil déçus. On aurait bien aimé rester encore une trentaine de minutes.

Nous repartons dans notre camion et nous partons vers Nakasang. C’est ici que nous laisserons les quatre laotiens qui étaient avec nous durant la journée. Le reste du groupe se dirige vers le ferry. De là, on reprend les kayaks jusqu’à Don Det. Dans les rangs, ça grince un peu des dents. La majorité pensait que le retour se ferait en bateau. Nous on est ravis et on part les premiers en direction de Don Det. On s’amuse à faire la course avec un des guides et on arrive quasiment en même temps.

Le bilan de la journée est plutôt positif. On a adoré faire du kayak et découvrir de nouvelles cascades et on a même pu revoir des dauphins d’eau douce. On profite à présent de la soirée pour goûter au plat traditionnel du Laos, le laap. En commandant, on précise qu’on le veut « médium spicy ». Bon, on ne sait pas si on s’est fait comprendre ou si le « medium » est passé à la trappe mais Daïnah ne peut pas en avaler plus de trois bouchées. Du coup, c’est Clément qui se charge de manger ce plat, le plus épicé du voyage à n’en pas douter! C’est quand même super bon et on sait qu’on retentera l’expérience pendant le voyage.

4000 îles

Découvrir les îles à pied

Pendant nos quelques jours, nous avons également fait le tour de l’île de Don Det à pied. Une balade tranquille et plutôt rapide à faire. Cela nous a permis de découvrir la partie moins touristique de l’île où vivent les locaux. On s’est aussi vraiment rendu compte que c’était la basse saison en voyant toutes ces guesthouses et ces restaurants vides. Nous qui nous attendions à une île fétarde, c’était d’une tranquillité absolue. On imagine à peine ce que devait être Don Khone by night! Bon après, on sent qu’il y a un certain potentiel ici avec les multiples « happy shake » et « happy pizza » présentés sur les ardoises des bars (qui dit « happy » dit « un peu de weed » parsemé sur la dite pizza ou dans votre milkshake).

don khone maisons colorées et mékong

tracteur aux 4000 îles

clement aux 4000 iles

En résumé, on a passé 5 jours aux 4000 îles et on a beaucoup aimé cette introduction du Laos. C’est un cadre vraiment idyllique et on peut facilement se laisser charmer quelques jours. Nous qui pensions y rester 3 jours, nous y sommes restés un peu plus longtemps que prévu. Aucun regret, nous avons savouré comme il se doit cette première halte avant d’entamer notre première boucle en scooter à Paksé.

barque sur le mékong aux 4000 iles

water buffalo en train de prendre un bain

Si vous passez par les 4,000 îles on vous conseille d’aller boire un verre au restaurant Seng Thavan 1. Ils font de bons cocktails et de bons « fruit shake » à déguster au coucher du soleil. On a aussi tester le restaurant indien « Jasmin » qui vaut le détour si comme nous vous adorez manger indien. Enfin, pour les plus fêtards, rendez-vous au bar « 4,000 islands ». C’est ici que nous avons passé notre dernière soirée avec Hugo et Sergio. Il y a une table de ping pong dans le bar et ce fut l’occasion pour Clément de dévoiler ces talents de pongistes. C’est le bar où il y avait le plus d’ambiance quand nous étions à Don Det et on y a passé un très bon moment.

Water refill ou comment limiter l’achat de bouteilles d’eau

Il est très facile de remplir sa gourde sur l’île de Don Det. On vous recommande fortement de venir avec une gourde sera limitera l’achat de bouteilles en plastique. Cela ne pourra qu’être bénéfique pour l’île car l’afflux de touristes entraîne un nombre considérable de déchets et les locaux ont bien du mal à y faire face. C’est un geste simple mais qui permettra de respecter l’environnement et d’aider les habitants de l’île.

Pour finir, voici une petite vidéo qui résume nos quelques jours sur les 4000 îles au Laos:

Infos Pratiques pour les 4,000 îles

  • Bateau pour Don Det depuis Nakasang: 15,000 kips par personne soit 1,60€ environ
  • Attention ! Il n’y a pas de distributeurs de billets à Don Det. Il est néanmoins possible de faire du change, le plus avantageux étant d’avoir des dollars sur soi. Le taux de change de l’euro n’est pas du tout avantageux. Certains restaurants peuvent aussi servir de ATM (attention au taux de commission)
  • Bus de Don Det à Paksé (+ bateau): 50,000 kips par personne soit 5,40€ environ
  • Bungalow: 30,000 kips la nuit (hamac et salle de bain inclus) – On ne se souvient plus du nom mais vous en trouverez très facilement à ce prix-là. Comptez 10,000 kips de plus pour être face à la rivière
  • Remplir sa gourde: 2,000 kips la grande bouteille soit 0,20€

Nous quittons à présent les 4000 îles pour remonter un peu plus au Nord à Paské. De là, nous débuterons un tour en scooter dans le plateau des Bolovens. On a déjà eu un gros orage à Don Det et on espère que le temps sera avec nous quand on sera sur le scooter. On vous raconte ça très vite sur le blog.

N’hésitez pas à partager cet article sur les 4000 îles s’il vous a plu et n’oubliez pas de rejoindre notre page Facebook si vous souhaitez nous suivre au quotidien et notre compte instagram.

L'article vous a plu ? Partagez-le ;)
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
3

6 comments

    1. On ne s’attendait pas à ce que ce soit si joli, on conseille vraiment de t’y arrêter si tu as l’occasion.

    1. Pas de problèmes 🙂 J’ai répondu à toutes tes questions à la suite de ton commentaire dans l’article sur Luang Prabang.
      Continue à nous lire !

      Clément.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *