La boucle de Thakhek en 4 jours au Laos

Pour faire la fameuse boucle de Thakhek, nous prenons un bus depuis Paksé. Nous partons à 7h30 de notre auberge et nous prenons le bus à 8h pile. Ce trajet interminable durera 10h ! Yves aussi appelé « Le Belge », croisé à Paksé, nous avait dit que ce trajet pouvait durer entre 7h et 10h. On a donc gagné le gros lot. Pendant le trajet, on discute un peu avec des laotiens, on profite des clips laotiens à la télé et on s’amuse de voir les vendeuses ambulantes se battre littéralement pour rentrer dans le bus et vendre leurs brochettes et autres snacks.

bus pour se rendre à thakek

Le soleil se couche et nous arrivons à Thakhek. Il a visiblement beaucoup plu et il y a de la boue et des flaques d’eau partout. Nous marchons un peu jusqu’à une auberge située non loin de la gare de bus, le Thakhek Travel Lodge. Nous payons 100,000 kips la nuit (la plus chère de tout le Laos!) et honnêtement on a pas vraiment aimé l’endroit, on l’a trouvée cher et le personnel n’était pas vraiment souriant. Mais on avait un peu la flemme de pousser plus loin ce jour-là, après cette longue journée de bus.

Coup de coeur pour la ville de Thakhek

Nous ne souhaitions pas enchaîner tout de suite avec la boucle de Thakhek et nous décidons de profiter de la ville le lendemain. On avait lu beaucoup de choses négatives sur cette ville et honnêtement on a pas trop compris pourquoi. C’est une ville charmante et son centre ville est super mignon !

centre ville de thakhek

On a profité de notre journée pour faire des emplettes, on achète quelques fruits au marché situé à quelques pas de notre auberge, des beignets et du maïs pour le repas du midi. Daïnah s’achète un t-shirt en remplacement de son tee-shirt fétiche « Error 404 », qui a bien morflé depuis le début du voyage, et qui finira quelques jours plus tard à la poubelle. Le soir on décide de pousser jusqu’au centre ville pour aller boire un verre. Il y a de nombreuses terrasses au bord du Mékong et on peu apercevoir au loin la Thaïlande. On s’installe à une petite guinguette et on profite d’un superbe coucher de soleil. En contrebas, on observe des pêcheurs qui s’occupent de leur filet.

pêcheur à thakhek

coucher de soleil à Thakhek au bord du Mekong

Après l’apéro, on va dîner dans un petit resto situé sur la place principale. Elle est plutôt animée et il y a plusieurs stands qui proposent de la nourriture et des boissons. On accroche vraiment avec l’ambiance générale de la ville. Avec le recul, on aurait préféré prendre une guesthouse par ici. Après notre repas, on rentre tranquillement à l’auberge pour être en forme pour la boucle de Thakhek.

La boucle de Thakhek, premier jour jusqu’à Thalang

On se lève assez tôt et on prend notre scooter vers 7h du matin. On récupère une carte de la boucle de Thakhek et on quitte l »auberge. On s’arrête acheter quelques beignets pour le petit dèj au bord de la route et on se dirige vers notre première grotte. On arrive au niveau de l’Elephant Cave mais on profite juste des alentours sans la visiter. On avait pas lu grand-chose sur elle et on préfère la zapper et ne pas payer l’entrée. On s’arrête un peu plus loin pour manger notre petit déjeuner puis on continue en direction de la grotte « Xiang Xiap ». Cette grotte on ne l’a trouvera jamais. En même temps, le mec de la guesthouse nous a dit qu’on ne pouvait pas y aller. On imagine donc que ça doit être à cause de la saison et on rebrousse chemin. On a eu beau tourner et tourner, impossible de la trouver. On continue donc notre chemin vers une seconde grotte.

La grotte Pha Inh

grotte pha inh

On visite finalement notre toute première grotte, Pha Inh Cave. C’est une petite grotte qui cache un lac super joli. Il faut un petit peu s’enfoncer dans la grotte pour le découvrir et c’est assez glissant mais inutile de vous dire que ça en vaut vraiment la peine. Des françaises rencontrées à l’auberge nous avaient dit qu’elles avaient nagé à cet endroit, mais on y voit pas grand chose et on préfère passer notre tour. On reste là un moment puis on se dirige vers le lac Tha Fa Lang. A cause des nombreuses pluies, nous ne pouvons pas emprunter la route qui mène au lac. Elle est inondée et il est impossible de l’emprunter. On est assez déçus mais on est bien obligés de rebrousser chemin. On se console comme on peut en allant visiter une autre grotte, Tham Nang AEN.

La Grotte Tham Nang AEN

La grotte est payante et coûte d’ailleurs assez cher, 30,000 kips par personne (soit 3,20€). C’est une grande grotte mais malheureusement, les laotiens ont installé des spots de couleurs partout dans la grotte à la manière chinoise et ça gâche clairement la visite. On fait le tour malgré tout, mais c’est vraiment trop kitsch pour nous et on rebrousse rapidement chemin. Après cette visite, on reste un peu sur notre faim. On a pas pu aller aux endroits qui nous tentaient vraiment et on décide donc de rouler jusqu’à Thalang, le premier village où nous nous arrêterons pour la nuit.

tham nang cave

Thalang: Sabaidee Guesthouse, pétanque et sublime coucher de soleil

Les paysages qui mènent jusqu’à Thalang sont sublimes. On s’arrête toutes les 20 minutes pour apprécier les paysages et prendre des photos. Alors que nous sommes en train de prendre des photos deux autres scooters s’arrêtent pour profiter de la vue. On reconnait des touristes que nous avons croisé dans la matinée, quand à l’autre scooter, le couple ne nous salue même pas.

lac à thalang et arbres morts

rizières au laos

lac de thalang

On arrive finalement tous en même temps à Thalang à la fameuse Sabaidee Guesthouse. Il y a une grosse confusion concernant les bungalows et l’un des couples s’énerve (vous l’aurez peut être deviné, ce sont ceux qui ne nous ont pas salué un peu plus tôt dans la journée). Le mec parle à la laotienne de la guesthouse comme un chien et on intervient, ça s’échauffe un peu. On avait bien senti en les voyant arriver qu’ils étaient pas sympas ! C’est à présent confirmé. Chacun finit par prendre son bungalow, on pose nos affaires et on part se balader un peu histoire de se calmer.

thalang

Thalang est un petit village sympathique et le lac qui l’entoure avec ses arbres morts lui donne tout son charme. On aperçoit quelques barques et des villageois au travail. On se promène un moment puis on repart à l’auberge pour jouer à la pétanque. Et oui, on a vu un terrain et on s’est promis de faire au moins une partie.

arbres_morts_thalang

On joue à la pétanque et malgré l’agilité de Daïnah, c’est Clément qui l’emporte. On sympathise ensuite avec un couple anglo-néerlandais et on leur apprend les rudiments de la pétanque. On joue jusqu’au coucher du soleil. On ne veut absolument pas manquer le coucher de soleil au bord du lac et on interrompt la partie pour aller l’apprécier. On est pas déçus, honnêtement c’est le plus beau coucher de soleil depuis le début du voyage, et pourtant il y avait du niveau ! Le soleil rouge se couche lentement sur le lac et on aperçoit les ombres des arbres en filigrane, c’est superbe.

boucle de thakhek

coucher de soleil à Thalang avec barques au premier plan

On apprécie comme il se doit ce coucher de soleil et on a dû mal à repartir à la guesthouse. Mais la lumière s’amenuise et mine de rien on a une partie de pétanque à finir.

coucher de soleil boucle de thakhek

Fin de soirée et barbecue

On retourne à l’auberge et Clément porte haut les couleurs françaises à la partie de pétanque, l’honneur est sauf. On décide de s’inscrire au barbecue organisé ce soir par la guesthouse. En effet, la particularité de Sabaidee Guesthouse, c’est son BBQ organisé tous les soirs. Pour 50,000 kips par personne (5,40€ environ), on a droit à un barbecue à volonté. Nous ne sommes que 6 inscrits mais très vite, il y a du monde qui arrive à l’auberge dont 80% de français. On sera finalement une trentaine à profiter du barbecue mais pas d’inquiétudes il y a de quoi faire: des brochettes, des frites, des crudités, du sticky rice, des pizzas, des nems, etc. C’est un véritable buffet et on se pète le bide (il n’y a pas d’autres mots).
On a même droit à des crêpes, des donuts et des tartes pour le dessert. Le barbecue est assez cher mais ça vaut le coup ! L’ambiance est détendue, on est tous installés autour d’un feu et chacun apprend à se connaitre. On passe la soirée à discuter et à jouer à la pétanque avant d’aller se coucher. Une très bonne soirée en somme !

Deuxième jour de la boucle: Cool Springs et grottes

On se lève vers 6h histoire d’être tranquilles sur la route. On goûte aux pains au chocolat maison (oui, vous avez bien lu et ils sont délicieux!) et on prend la route. Il se met rapidement à flotter et on sort les coupe-vents. La pluie persévère et après plusieurs dizaines de kilomètres on est contraint de s’arrêter.

boucle de thakhek

virage en cote

On décide alors de s’arrêter pour manger dans un resto en bord de route, dans un petit village. Le temps s’est un peu rafraîchit et Daïnah prend une soupe alors que Clément s’en tient à son plat favori, le fried rice ! La pluie finit par se calmer et on peut reprendre la route, ça commence même à se lever!

alentours de thalang campagne du laos

nuages sur les montagnes karstiques au laos

Dragon Cave et Cool Springs

On fait un arrêt pour visiter la « Dragon Cave ». C’est une jolie grotte avec le plafond assez bas ce qui ne plaira sans doute pas aux claustrophobes. On apprécie la visite puis on rejoint les « Cool Springs ». Lorsqu’on arrive sur place, il n’y a personne. On savoure ce lagon bleu comme il se doit en se jetant à l’eau. L’eau est très froide mais l’endroit est tellement idyllique qu’on est obligés d’en profiter. Au bout d’une trentaine de minutes, d’autres touristes arrivent dont le couple avec qui nous avons joué à la pétanque la veille. Toutes les filles se mettent en maillot de bain. Daïnah est la seule à se baigner habillée. Pourtant, il y a des laotiens qui sont là. Cela n’a pas l’air de déranger les voyageuses…Pour rappel, se baigner en maillot de bain revient à se baigner nus pour un laotien, vous êtes prévenus!

Cool spring pendant la boucle de thakhek

On sèche au soleil puis on décide de reprendre la route. On serait bien restés un peu plus longtemps mais il y a un groupe de 6 jeunes touristes qui sont assez bruyants. Du coup, on préfère continuer vers un endroit plus calme. Le couple anglo-néerlandais fait de même.

Le village de Konglor

On s’arrête un peu pour prendre des photos puis on arrive à Konglor. Ce village est situé au niveau de montagnes karstiques et il est à quelques kilomètres seulement d’une superbe grotte. La route pour y arriver est longue et pas vraiment en bon état. On a vraiment hâte d’arriver au village. En chemin, on croise plein d’écoliers en uniforme qui nous font signe. Une fois dans le petit village de Konglor, nous cherchons un endroit où passer la nuit. On se fait alpaguer par un homme en scooter qui nous propose de dormir chez lui. On convient d’un prix, 50,000 kips pour 2, dîner et petit-déjeuner inclus. Nous dormirons donc dans la homestay n°7.
En arrivant, il nous montre notre chambre et nous précise qu’on mange dans une heure. On a hâte de partager notre repas avec cette famille laotienne. Au bout d’une heure, on comprend qu’il n’en sera rien. On nous apporte deux assiettes avec une poignée de riz et une moitié d’omelette. On mange donc tous les 2 pendant que la mère de famille prépare des brochettes. On pense qu’ils vont finir par nous rejoindre mais non. Les ados mangent dans leur coin et le père passera la soirée à picoler avec ses potes dans un autre coin du jardin. Il viendra juste nous voir pour nous proposer un shot de whisky avant de repartir ouvrir une nouvelle bière. Quant aux brochettes, la famille les vend aux gens du village. Cela ne fait donc pas partie de notre repas, le père de famille nous en donnera quand même une chacun au bout d’une heure.
On essaye tant bien que mal d’entrer en contact avec la famille mais ça ne fonctionne pas. La seule chose que nous dira le père de famille c’est que les guesthouses à Konglor sont trop chers et que la homestay n°4 est nul…On va se coucher avec une point d’amertume.

Jour 3 : Konglor Cave

Le lendemain, on se réveille tôt et on a hâte de partir visiter la grotte de de Konglor. On nous apporte notre petit déjeuner, les portions sont réduites mais contrairement à hier on a droit à du fried rice, et ça, c’est très cool. Le père nous emprunte notre scooter de location et on l’attend pour aller visiter la grotte. Lorsqu’il revient on paye les 50,000 kips. Il regarde le billet et fait la moue. Il essaye de nous expliquer que c’est 50,000 kips PAR personne. Sauf qu’hier Daïnah avait bien demandé à 2 reprises si c’était pour une ou deux personnes. Du coup, on refuse poliment en lui rappelant ce qu’on avait convenu la veille. On quitte ensuite cette homestay en étant soulagés de passer à autre chose.
Nous arrivons à la grotte de Konglor un peu avant 7h30. On dépose le scooter et on s’acquitte de nos droits d’entrée. On doit attendre jusqu’à 8h, l’heure d’ouverture de la grotte. Notre guide vient ensuite nous chercher pour nous emmener dans la grotte. Là, il prépare le bateau avec lequel nous traverserons la grotte qui fait 7km de long. Nous sommes les premiers touristes de la journée. Nous serons rapidement suivis par deux autres filles. On embarque dans notre bateau et on allume les lampes frontales car on ne voit strictement rien dans cette grotte. Seuls nos lampes nous permettent de distinguer ce qui nous entourent, c’est assez flippant mais on s’y habitue rapidement.

konglor cave

grotte de konglor

On parcourt un kilomètre puis on s’arrête. Là, on peut visiter une partie de la grotte qui est éclairée. Il y a un guide qui nous attend. Nous attendons les deux autres filles pour démarrer la visite guidée. Bon, on sème rapidement le guide qui ne nous apprend pas grand chose et on profite de la visite en solo. On repart ensuite dans le bateau, c’est parti pour 6km dans le noir total. Plus on s’enfonce, plus il fait frais, il y a même de la brume ! On entend quelques chauves-souris puis on aperçoit finalement une lumière au loin. On sort finalement de la grotte. On s’arrête trente minutes au bord de la rivière. Après la pause, on fait le trajet en sens inverse.

grotte de konglor

Cette grotte est vraiment très impressionnante et on a adoré la visite (enfin surtout Daïnah). C’est incomparable avec ce qu’on a pu voir auparavant et la balade dans la grotte est vraiment sympa. On se décide ensuite à quitter Konglor pour reprendre la route. Beaucoup de personnes décident de s’arrêter dans un petit village non loin de Konglor, Khoun Kham, pour passer la troisième nuit de la boucle. Nous, on décide de pousser un peu plus loin car il est tôt et on a pas envie de faire trop de route le dernier jour. On continue à faire des pauses de temps en temps afin d’immortaliser les superbes paysages qui nous entourent.

bateau sur la rivière

ombre_bateau_thakhek

La pluie arrive, on accélère pour trouver un endroit où dormir. On décide de s’arrêter vers Ban Song Hong.  On trouve une guesthouse facilement et on dépose nos affaires. Nous attendons que ça se calme un peu. Le soleil finit par revenir et on peut visiter le village où nous nous sommes arrêtés. Il n’y a pas grand-chose à voir mais la balade est agréable. On va boire une petite bière puis on décide de manger dans un resto que nous avons croisé un peu plus tôt et qui fait du canard grillé. Le repas est super bon, on accompagne notre canard grillé de sticky rice et on va au lit le ventre plein.

Jour 4: Blue Lagoon et fin de la boucle de Thakhek

On a avalé beaucoup de kilomètres et on doit encore faire un bout de chemin pour découvrir le Blue Lagoon le lendemain. La route n’est pas en bon état et on galère assez pour arriver jusqu’au lagon bleu. On s’acquitte des droits d’entrée (5,000 kips par tête) et on dépose le scooter. Le lagon bleu est entouré par des grillages et la baignade est interdite. Alors oui, le lagon est bien bleu mais ça ressemble plus à un lagon chimique qu’à un phénomène de la nature. On ne s’attendait pas à ça et on est assez déçus. On fait quand même le tour puis on repart en direction de Thakhek. On est assez fatigués et on a hâte de rentrer. On tente un dernier arrêt pour voir le « Great Wall » qui est indiqué sur le chemin mais on ne trouve rien. On ne force pas et on décide de rentrer à Thakhek.

blue lagoon durant la boucle de thakhek

Avant de rendre le scooter, on passe par le centre ville pour aller manger. On a vraiment apprécié le centre et on a envie d’en profiter une dernière fois avant de quitter la ville. On s’installe à un resto au bord du Mékong et on commande à manger. On profite une dernière fois du paysage puis on retourne au Travel Lodge pour rendre le scooter et prendre nos affaires. Une fois nos sacs sur le dos, on ne perd pas de temps et on se dirige vers la gare de bus pour nous rendre à Vientiane. On a de la chance, le bus partira à peine 30 minutes après.

Conseils pour une boucle de Thakhek sereine

Pour être sûrs de passer une boucle de Thakhek sereine et éviter les soucis, voici nos quelques conseils:

  • Comme pour la boucle des Bolovens, pensez bien à utiliser votre cadenas à chaque arrêt. On a pas entendu parler de vol sur cette boucle, mais il est toujours bon de rester prudent.
  • Choisissez ce que vous souhaitez voir. Avec le recul, on se dit qu’on aurait fait les choses différemment. On aurait sans doute visiter moins de grottes car celle de Konglor est tellement spectaculaire qu’on regrette un peu d’avoir payé certaines grottes les jours précédents.
  • 3 ou 4 jours ? On a décidé de faire 4 jours car on avait pas envie d’avaler trop de route. On avait aussi du temps car on savait qu’on allait faire une extension de visa. Il est tout à fait faisable de faire la boucle de Thakhek en 3 jours si on a pas peur de faire de la route, surtout si on ne s’arrête pas au Blue lagoon !
  • Prévoyez des vêtements chauds et un coupe-vent pour vous protéger de la pluie surtout si vous faites la boucle en basse saison on a eu de la pluie quasiment tous les jours et on était bien contents d’avoir nos coupe-vents.
  • Comme pour le plateau des Bolovens, vous devrez sans doute louer un scooter semi-automatique. N’hésitez pas à demander de tester si vous n’êtes pas à l’aise. C’est ce que nous avions fait gratuitement à Paksé la veille du départ.
  • N’oubliez pas le maillot de bain et/ou des vêtements qui sèchent facilement pour les femmes lorsque vous vous baignerez habillés. Là encore, il s’agit d’une question de respect, les laotiens sont pudiques et se baigner en bikini revient à se baigner nus pour eux.

Bilan de la boucle de Thakhek

Après la boucle des Bolovens, on ne s’attendait pas à en prendre encore plein les yeux. Ce fut pourtant le cas lors de la boucle de Thakhek. On a adoré notre soirée passée dans le village de Thalang, entre parties de pétanque et superbe coucher de soleil. C’est à n’en pas douter le plus beau coucher de soleil qu’on a pu voir depuis le début du voyage.
Clément a adoré conduire le scooter en montagne (enfin plutôt les descentes que les montées) et on a aussi beaucoup aimé notre moment en solo dans les Cool Springs, un vrai coin paradisiaque. On retiendra aussi les paysages qu’on a pu voir pendant toute la boucle, entre montagnes karstiques, nature sauvage et campagne, c’était juste incroyable. On a juste été un peu déçus par la fin de la boucle, beaucoup moins impressionnante que les premiers jours. On a aussi eu le sentiment que cette boucle était beaucoup plus touristique que celle des Bolovens. On a croisé beaucoup plus de voyageurs et on était au complet à Sabaidee Guesthouse alors qu’on était en basse saison. Certains ont même dû dormir sous des tentes dans le jardin. On garde néanmoins un très bon souvenir de cette boucle qui donne un bel aperçu des paysages incroyables du Laos.
Bref, si un jour vous passez par le Laos, ne loupez surtout par la boucle de Thakhek, vous ne pourrez pas être déçus.

Découvrez notre carte informative :

Carte boucle de Thakhek au Laos

Informations pratiques concernant la boucle de Thakhek

  • Hôtel Thakhek Travel Lodge: 100,000 kips la nuit (70,000 kips si salle de bains partagée)
  • Location de scooter: 70,000 kips le premier jour puis 60,000 kips les autres jours après négociation
  • Sabaidee Guesthouse: 40,000 kips la nuit pour un petit bungalow
  • Barbecue à Sabaidee Guesthouse: 50,000 kips par personne (soit 5,40€ environ)
  • Homestay n°7 (on vous la déconseille fortement): 50,000 kips la nuit (soit 5,40€ environ)
  • Hôtel Aomchay Guesthouse: 70,000 kips la nuit
  • Entrée de la Konglor Cave: 2,000 kips par personne + 5,000 kips pour le parking
  • Bateau Konglor Cave: 120,000 kips pour 2 personnes (voir 3)
  • Dragon Cave: 10,000 kips par personne
  • Tham Nang AEN Cave: 30,000 kips par personne (+50,000 kips si vous souhaitez louer un bateau)
  • Entrée des Cool Springs: 10,000 kips le parking

Voilà, la boucle de Thakhek c’est terminé. Nous partons à présent à Vientiane pour découvrir la capitale du Laos. On a entendu pas mal de choses négatives sur cette ville et on a envie de se faire notre propre opinion. On vous raconte ça très vite sur le blog. En attendant, n’hésitez pas à partager cet article s’il vous a plu.

L'article vous a plu ? Partagez-le ;)
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
1

2 comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *