Découverte du Mont Taranaki en Nouvelle-Zélande

Depuis le lac Waikaremoana, on a fait pas mal de route avant d’arriver au Mont Taranaki. Nous avons passé une nuit à Rotorua avant de descendre vers Taupo. Nous avons passé une nuit plutôt glaciale sur place (-1°C la nuit) et nous avons décidé d’attendre l’été pour faire la célèbre randonnée du « Tongariro Alpine Crossing ». Du coup, on a repris la voiture pour se rendre au Mont Tanaraki. Pour y arriver, on est passé par la « World Forgotten Highway », une « autoroute » oubliée avec un nom assez étrange où on a croisé très peu de monde.

Une fois au Mont Taranaki, on a beau chercher, on ne voit pas le volcan autrefois appelé « Mont Edgmont » car le ciel est très nuageux. Pour la petite histoire, le gouvernement essaie de redonner une certaine place à la culture Maoris notamment en renommant certains lieux ou sites.  Du coup, le Mont Edgmont est devenu le « mont Taranaki ».  Est-ce que ça permet de changer profondément les choses pour les maoris, on en doute mais bon d’un point de vue touristique ça plait car le nom porte une saveur « locale ».

Pour en revenir à nos moutons, nous continuons donc notre route et on trouve un endroit où poser la tente pour la nuit, vers une petite ville du nom de Stratford. Sur place, on croise une allemande « fille au pair » avec deux petits néo-zélandais à qui on fait découvrir la tente. On file ensuite se coucher pour découvrir dès le lendemain le Mont Taranaki.

Découverte du Mont Taranaki

Au petit matin il fait assez froid quand on sort de la tente. On prend des forces en avalant rapidement notre petit déjeuner et on se dirige vers Stratford. En approchant de la ville, on peut enfin apercevoir le Mont Taranaki, ça nous laisse bouche bée car la vision de ce cône parfait est sublime. On décide d’aller à sa rencontre et on s’arrête plusieurs fois sur la route pour le prendre en photo.

mont taranaki

Nous nous arrêtons au parking « Dawson Falls ». De là, nous décidons d’aller voir le Mont Taranaki de plus près. On prend le « Fantham’s track », une route de randonnée qui nous emmène jusqu’au sommet du petit cratère. Il fait super beau et le Mont Taranaki s’élève majestueusement face à nous. Le sommet se rapproche petit à petit. Lorsque nous atteignons une certaine altitude, le vent commence à sérieusement souffler.

mont taranaki nouvelle zelande

sommet mont taranaki

Daïnah n’est pas très droite sur ses pattes et on y va doucement pour ne pas faire de faux pas. La neige est à porter de main et le sommet n’est plus qu’à 500 mètres environ mais c’est trop risqué d’aller plus loin. On se tâte un moment mais le vent souffle beaucoup et surtout nous ne sommes pas équipés pour terminer la randonnée dans la neige. A regret, nous rebroussons chemin et nous arrivons au parking assez rapidement. C’est toujours plus facile de redescendre !

sommet petit cratère mont taranaki

Sommet mont taranaki new plymouth

On en a quand même pris plein les yeux et on a hâte de faire une nouvelle rando dans les jours qui viennent. Le lendemain, on commence la journée en douceur en allant à la piscine ce qui nous permet aussi de prendre une bonne douche. L’après-midi on visite la ville de New Plymouth, il fait chaud et ça change du temps qu’on a pu avoir jusqu’à présent. En fin de journée, on va glaner quelques informations au « Egmont Visitor Center » pour le lendemain. On en profite aussi pour prendre en photos le Mont Taranaki au coucher du soleil.

Ascension du Mont Taranaki ou presque

Le lendemain, Daïnah est au repos, elle s’est fait mal au mollet et préfère se reposer. Clément de son côté décide d’aller se faire une petite randonnée en solo. Cette fois il prend le chemin vers le sommet du grand cratère. Aujourd’hui encore, il fait beau et on aperçoit parfaitement le Mont Taranaki, c’est vraiment un volcan impressionnant.

nouvelle zelande mont taranaki

 

Clément est tout seul tout au long du chemin, ça grimpe pas mal et sa tire sacrément dans les jambes. Il réussit à pas mal grimper mais une fois encore il ne peut atteindre le sommet car il y a de la glace mêlée à de la neige et sans crampons il n’est pas possible d’accéder au sommet. Il arrive quand même à contourner une partie de la neige pour se hisser quelques centaines de mètres plus haut. De là, la vue est magnifique, le ciel est dégagé vers le nord et on peut admirer la ville de New Plymouth et l’océan qui entoure la montagne.

Côté sud, les nuages arrivent à vive allure et disparaissent au niveau de la montagne. La vue de la région depuis le sommet doit vraiment être magnifique… Une petite pause assis sur un rocher entouré de neige le temps de profiter de tout ça et la décision est prise de redescendre, à contre-cœur. Il revient (en courant!) un peu déçu car il avait vraiment envie d’achever cette randonnée. L’après-midi, on retourne à New Plymouth pour profiter du beau temps.

mont taranaki dans les nuages

Le soir, on profite une dernière fois de la vue sur le Mont Taranaki. On décide de le prendre en photos de nuit. Le ciel est sublime ce soir là , on peut parfaitement observer la voie lactée, c’est magique ! En chemin, on croise notre premier opossum qui reste là sur la route à nous fixer. On est assez surpris car on pensait qu’il serait assez effrayés en nous voyant mais pas du tout !

mont taranaki de nuit et voie lactée

C’est ainsi que s’achève notre dernière soirée au Mont Taranaki. On en garde de superbes images et des étoiles plein les yeux. Nous aurions aimé faire une autre randonnée sur place pour voir le mont se refléter dans le « Mirror Lake » (le « Pouakai circuit ») mais la blessure de Daïnah n’est pas tout à fait guéri et on décide de continuer notre route vers le sud. C’est sans doute un de nos plus gros regrets en Nouvelle-Zélande car cette randonnée est magnifique. Ce sera peut être pour une autre fois. Pour Clément, le Mont Taranaki restera le plus bel endroit qu’il ai vu en Nouvelle-Zélande.

Cet article clôture nos premiers mois en Nouvelle-Zélande sur l’île du nord. Nous avons prévu de prendre le ferry pour nous rendre sur l’île du sud. On vous raconte ça très vite et n’oubliez pas de nous suivre sur Instagram et Facebook on publie régulièrement des photos et des vidéos !

L'article vous a plu ? Partagez-le ;)
  • 13
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    13
    Partages
0

2 comments

  1. La photo de nuit est SPlENDIDE! Le mont Taranaki est magnifique mais aime bien se cacher ! J’avais du aussi attendre (une journée quand même), pour qu’il pointe le bout de son nez 🙂 Ca valait le coup d’attendre cela dit !

    1. Merci :). Oui c’est vrai que c’est très nuageux, heureusement que nous y sommes restés 3 ou 4 jours, on a pu le voir assez souvent !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.