Napier, la route des vins en Nouvelle-Zélande

S’il y a bien une chose que Daïnah voulait faire sur l’île du nord en Nouvelle-Zélande, c’est bien la route des vins! Nous voilà donc partis en direction de Napier après nos quelques jours reposant au Cap Palliser. Mais avant d’arriver à Napier nous passons d’abord par la ville de Martinborough.

En passant par Martinborough

Martinborough est une jolie petite ville entourée de vignobles. C’est une ville au style « vintage ». les devantures des magasins rappellent les vieilles villes américaines. Il y a même d’anciennes voitures garées ça et là. Et oui, les néozélandais affectionnent les vieilles voitures et par beau temps ils sont ravis de les sortir du garage. On trouve la place principale vraiment sympa et on s’installe en terrasse. Daïnah commande un verre de vin blanc et Clem une bonne bière. En discutant un peu avec la serveuse, on apprend qu’il y a un certain nombre de vignobles autour du village où nous pouvons déguster des vins. Il est trop tard pour y aller aujourd’hui et comme on doit continuer la route on ne vas pas pouvoir savourer du vin par ici. Mais ce n’est que partie remise! Cet après-midi là, on ne fera que siroter tranquillement notre verre vin sur la place tout en regardant l’agitation de la ville.

On reprend ensuite la route tranquillement. Le lendemain, on arrive dans la jolie petite ville de Greytown. Comme Martinborough, Greytown est une ville vraiment mignonne, comme figée dans le temps. Il y a quelques boutiques d’artisans, plusieurs bars et des cafés. On s’y promène en fin de matinée et on discute avec quelques commerçants vraiment accueillants. On ne s’attarde pas trop sur place car on souhaite déguster quelques vins aujourd’hui. On s’arrête d’abord à « Jhoner Estate ». C’est une grande propriété entourée de vignobles et on se croirait vraiment en France !

greytown

On discute avec la femme qui nous présente les différents vins de la propriété. Elle a la tremblote quand elle nous sert nos verres et on se sent mal à l’aise. Elle se sert à chaque fois un bon godet et boit presque cul sec…Autant vous dire qu’on y reste pas très longtemps. On voulait se rendre à un autre vignoble mais il est fermé alors on décide d’attendre demain pour continuer notre route des vins.

Napier, Capitale de l’Art Déco

Nous arrivons quelques jours plus tard à Napier, autoproclamée capitale mondiale de l’Art Déco. On a de la chance, le temps est superbe le jour où nous arrivons à Napier et on passe notre journée à se promener dans la ville. Le centre ville est un vrai décor de cinéma avec ces buildings « Art Déco », c’est vraiment très jolie. Par ailleurs, un projet intéressant a vu le jour à Napier, « Sea Walls, artists for oceans« . Il s’agit de plusieurs graffitis réalisés par des artistes internationaux qui dénoncent la pollution des océans. C’est un excellent fil rouge pour visiter la ville.

street art napier

napier

street napier nouvelle zelande ours polaire

sea walls napier

napier new zealand

napier street art sea walls

On s’arrête pour le déjeuner dans le café Ujazi. On mange des scones et on prend chacun quelque chose à boire. On est en terrasse, c’est super agréable. On se croirait en vacances. Il fait bien chaud et on bien envie d’une glace. Notre vœu s’exauce rapidement. Ben et Jerry’s débarque en Nouvelle-Zélande et distribue des glaces gratuites pour faire parler d’eux. Quelle merveilleuse idée ! On déguste notre glace au bord de la mer puis on va se mettre au frais dans le musée de la ville.

Le musée est plutôt petit mais il possède pas mal d’archives sur les maoris de la région, dont plusieurs photographies. Le musée invite même les néo-zélandais à contribuer en identifiant les personnes sur les photos. Il y a également un étage dédié au tremblement de terre de 1931 qui a complètement détruit la ville de Napier. C’est plutôt instructif.

napier capitale art déco

art déco napier

art déco napier donuts

three sisters napier

napier autre vue

Havelock North et Hastings

Le lendemain, on reprend la route des vins. On passe d’abord à Havelock North où on prend de la hauteur au Te Mata Peak, un beau point de vue qui donne un bel aperçu de la région. On passe ensuite aux choses sérieuses. On visites plusieurs vignobles: Black Barn, Red Barrel (très bons vins), Stonecroft, etc. et on goûte un certain nombre de vin. On vous rassure c’est plus Daïnah qui dégustait que Clément, le conducteur. Mais pour ne pas qu’il se sente lésé, on a acheté quelques bonnes bouteilles !

Quand on s’approche d’Hastings. C’est moins évident pour déguster du vin. Il faut payer entre 5 et 7$ pour déguster. La dégustation est gratuite uniquement si on achète une bouteille. On aime moyen le concept et la route des vins se termine un peu plus tôt que prévu. Un conseil si vous y passez un jour, profitez des vignobles entre Martinborough et Havelock North. Pour Hastings, sélectionnez les vignobles que vous souhaitez tester pour que vous puissiez économiser quelques dollars pour la dégustation, cela vous permettra de garder votre argent pour acheter des bouteilles !

Après les vins, place à notre toute dernière randonnée en Nouvelle-Zélande et pas n’importe laquelle, Le Tongariro Alpine Crossing, considérée comme une des plus belles randos du monde, et oui rien que ça !

L'article vous a plu ? Partagez-le ;)
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *