Nouvel an à Dunedin et découverte de la Péninsule d’Otago

Dans notre article précédent, nous vous expliquions qu’au dernier moment nous avions choisi d’aller fêter le nouvel an à Dunedin dans l’île du sud de la Nouvelle-Zélande. Alors que nous nous dirigeons vers l’hôtel, Daïnah les appelle pour être sur que la réservation a été confirmée, mais il n’en est rien.

Au téléphone, on me dit qu’il n’y a aucune réservation à notre nom. Bon sur le coup, on se dit qu’il doit y a voir un problème d’orthographe alors on se rend sur place. Une fois à l’hôtel, la réceptionniste nous tend la liste des réservations et notre nom n’apparaît pas. On lui montre le mail de confirmation, on s’inquiète un peu et elle nous demande de patienter.

Au bout d’une demi-heure, une solution a été trouvée et nous avons les clés de notre chambre. Enfin un hôtel arrangeant, ça change de l’hôtel à Christchurch! On s’installe tranquillement et on profite du lit et du wifi. On avait déjà acheté tout ce qu’il fallait pour le dîner et l’apéro et on se fait un bon petit plat sous les coups de 19h tout en buvant l’apéro. Tout le monde est plutôt d’humeur festive et ça discute facilement.

Nouvel an à Dunedin

On fait la rencontre d’une polonaise, d’une française, d’une australienne et d’un néo-zélandais avec qui on papote un peu. Le temps passe vite et nous on a presque fini notre cubi de rouge 🙂 Il est presque minuit et tout le monde se presse pour se rendre au centre ville, ce n’était pas prévu mais on suit tout ce petit monde jusqu’au centre de Dunedin d’où un feu d’artifice va être tiré.

On arrive pile à l’heure et nous sommes les premiers à passer en 2018 ! On souhaite la bonne année à tout le monde et on retourne à l’auberge car on a oublié nos passeports et notre argent. On a complètement perdu le reste du groupe mais cela ne nous empêche pas de faire le tour des bars jusque tard dans la nuit. On est bien contents de rentrer pour aller dormir dans un vrai lit, ça n’a vraiment pas de prix !

On vous épargne nos têtes le lendemain matin et le check-out à 10h30 fait très mal. On remballe tout, on se prend une bonne douche et on décide d’aller au centre ville pour se prendre un bon petit déjeuner. On retrouve la française et la polonaise croisées la veille. On prend un café tous ensemble et on essaye de retracer la soirée d’hier. On se marre bien et on se régale avec notre petit dèj. Il est temps à présent de visiter un peu la ville avant de reprendre la route et d’aller à la rencontre des albatros sur la Péninsule d’Otago.

street art dunedin

dunedin

La Péninsule d’Otago et les albatros

Lorsque nous étions à Wanaka, Rob et Sharynne nous ont dit qu’il ne fallait absolument pas louper la péninsule d’Otago à côté de Dunedin. Ils y ont habité pendant des années et pour eux c’est un lieu à ne louper sous aucun prétexte. La route est longue pour rejoindre la Péninsule d’Otago mais on a plutôt beau temps et la route est très agréable. Clément est néanmoins très fatigué et on s’arrête sur la route pour faire une petite sieste. Nous arrivons en milieu d’après-midi au bout de la Péninsule.

otago peninsula
On est tombés sur cette toute petite bibliothèque et on l’a trouvé bien mignonne

Ces petits malins de néo-zélandais ont complètement fermé l’accès de la Péninsule et il est impossible de voir la colonie d’albatros ou alors il faut payer. Nous, on a pas l’habitude de payer pour voir des animaux sauvages alors on se balade sur la péninsule et on aperçoit des phoques qui s’amusent dans l’eau. On patiente un peu et on voit enfin des albatros dans le ciel, c’est juste gigantesque ! On est contents d’avoir fait ce détour pour voir des albatros mais on est tellement crevés qu’on rebrousse vite chemin vers le camping le plus proche.

peninsule otago

Les jours suivants, nous remontons tranquillement vers Christchurch car Clément a un dernier rendez-vous chez l’ophtalmo. Nous passons par plusieurs villes où nous restons à chaque fois quelques jours, Wharington, Timaru mais également Oamaru, la capitale Steampunk. Bon en chemin on passe aux célèbres Moeraki Boulders mais ça n’en vaut tellement pas la peine qu’on ne va pas s’attarder sur le sujet.

moeraki boulders

Oamaru, capitale du steampunk

On s’arrête une journée à Oamaru et on visite la ville. Elle est plutôt mignonne et ça nous étonne franchement car on en a pas vraiment entendu parler. On passe devant le Steampunk HQ, un musée qui retrace l’histoire « steampunk » puis on se promène dans quelques rues qui nous mènent jusqu’au port. C’est une visite agréable et on regrette pas ce petit arrêt sur la route.

oamaru steampunk hq

Les jours suivants, on va faire principalement de la route pour rejoindre l’île du nord. On fera un petit arrêt chez Ben et Heather (notre HelpX à Blenheim) puis nous reprendrons le ferry pour Wellington. Cette fois, on s’arrêtera quelques jours sur place pour visiter la ville. On vous en parlera dans notre prochain article !

L'article vous a plu ? Partagez-le ;)
  •  
  •  
  •  
  • 2
  •  
  •  
  •  
    2
    Partages
0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.