De Cairns à Port Douglas en passant par Low Isles

Après avoir passé une nuit à l’aéroport de Melbourne, nous prenons un vol pour Cairns au petit matin. Alors qu’il faisait beau à Melbourne, c’est la pluie qui nous accueille à Cairns. Lorsqu’on sort de l’aéroport, une chaleur humide se fait sentir. Une chaleur tropicale que nous n’avions pas senti depuis l’Asie. Nous qui pensions aller récupérer notre van à pied…Nous sommes contraints de prendre un taxi pour récupérer notre « Hippie Camper ».

Les modalités prennent du temps. Nos CB ont du mal à fonctionner et pendant un moment, on pense vraiment qu’on ne pourra pas récupérer notre van. La femme en face de nous est désagréable au possible et nous parle comme à des gamins pour qu’on puisse prendre toutes les options qu’elle nous propose. On ne lâche rien et on finit par récupérer un van déjà bien utilisé. Nous partons de suite vers le centre de Cairns pour trouver un logement. Dès le lendemain, on devra revenir pour faire réparer notre van qui a une grosse fuite au niveau du toit…

hippie camper van
Notre van pendant 2 mois

Nous trouvons une auberge où nous payons un emplacement pour notre van. De là, on fait quelques courses histoire de se préparer pour notre road trip de 2 mois. Le temps ne s’est pas vraiment arrangé, il fait gris et la pluie menace encore. Nous sommes au mois de Février et c’est la période des ouragans dans la région du Queensland. Cela, on l’a appris il y a quelques jours seulement, avant de quitter Auckland en discutant avec Mark.

Cairns, notre point de départ

Nos premiers pas en Australie se font donc dans la ville de Cairns. Ici la chaleur est humide et moite, on se croirait sur une île tropicale. La population est assez diverse, on croise quelques aborigènes, quelques australiens originaires du Pacifique et des blancs. On aurait presque l’impression qu’un melting pot existe en Australie. Mais quand on y regarde de plus près, on croise souvent la misère et la pauvreté accrochées aux semelles des aborigènes. Certains passent leur temps dans les parcs de Cairns, la bouteille à la main, d’autres sont assis contre les murs de la ville à la recherche d’une pièce qui leur permettra de manger.

Le tableau qui se présente à nous est déroutant. On ne s’attendait pas à croiser ce genre de misère dans une ville comme Cairns, nous étions peut être naïfs. Au centre de la ville, les touristes sont là pour réserver un tour afin de voir de plus près la barrière de corail. Ils sirotent leur bière en terrasse et n’ont pas l’air de voir la misère environnante. Nous nous baladons dans les rues de la ville et certaines personnes nous sourient et complimentent l’afro de Daïnah. Notre premier contact avec l’Australie est plutôt positif. On finit nous aussi par s’asseoir en terrasse en sirotant une bière pour tâter le pouls de la ville.

Visite de la ville de Cairns

Les jours suivants passent et se ressemblent quelque peu. On découvre Cairns, on fait quelques activités et on guette le retour du soleil. On se promène autour du lagon de Cairns, aménagé pour que les habitants et les touristes puissent se rafraîchir. Et oui, il est impossible de se baigner dans l’océan à Cairns à cause des crocodiles. Ça aussi, on le découvre sur place! On profite néanmoins des aménagements de la ville qui nous permettent de nous promener au bord de l’eau. De là, on croise beaucoup de panneaux qui nous mettent en garde contre les crocodiles. On croise également un groupe de pélicans juste au bord de l’eau. On est étonné de voir la taille de ces oiseaux !

cairns

On se rend également au « Tanks Arts Center », un centre d’art que nous ne pourrons finalement pas visiter car manque de bol, nous y allons le jour où il change les œuvres. Qu’à cela ne tienne, on se balade dans ce petit bout de forêt humide aménagée puis dans le jardin botanique de Cairns où on croise quelques hérons dans le lac principal.

cairns road trip australie

jardin botanique cairns
Le jardin botanique de la ville de Cairns en Australie
cairns tanks center
Daïnah face à des bambous géants

Lorsque nous étions en van, nous avions croisé une galerie d’art, la « Aboriginal and Torres Strait Art Gallery ». C’est une galerie assez petite mais elle nous permet d’avoir un bel aperçu de l’art aborigène mais aussi de l’art des îles du détroit de Torrès. Cela nous permet aussi de discuter un peu avec trois australiennes qui sont à l’entrée et qui se questionnent pas mal sur les origines de Daïnah. De quoi, provoquer des discussions 🙂

Notre dernière soirée à Cairns, nous la passons à boire quelques bières puis à nous promener au « Night Market ». Et là, c’est la grande déception. La plupart des souvenirs proposés dans ce marché proviennent de Chine et sont même commercialisés par des chinois. Des faux boomerangs côtoient des peluches en koalas et des fausses peintures aborigènes. On trouve ça bien dommage de voir certains touristes acheter ce genre d’objet alors qu’il est possible d’acheter des objets fait par des aborigènes et qui les aideraient grandement pour faire reconnaître leur art mais aussi leur identité.

On rentre à la tombée de la nuit vers notre auberge et on croise des chauves-souris géantes qui se baladent d’arbres en arbres. La pluie recommence de plus belle et on se prend une belle averse avant d’arriver à hauteur de notre van. Le lendemain, nous prenons enfin la route, direction Port Douglas.

Notre road trip jusqu’à Port Douglas

Nous avions prévu de nous arrêter au niveau de plusieurs plages lors de notre road trip vers Port Douglas. Seulement, la saison n’est pas la meilleure et la couleur de l’eau est davantage marron que bleu turquoise. Que ce soit à Trinity Beach ou à Palm Cove. On espère que la plage sera un peu plus belle à Port Douglas mais ce n’est pas le cas. La plage de Port Douglas est tout aussi touchée et on a peur d’être déçus quand nous irons voir la Grande Barrière de Corail. Car dès le lendemain, nous avons prévu une excursion vers « Low Isles » afin de faire quelques sessions de snorkelling.

port douglas australie

Notre excursion à Low Isles depuis Port Douglas

Heureusement, l’eau est magnifique aux abord de « Low Isles » mais pour y parvenir nous avons quelques peu galéré. Nous avons attendu très longtemps le groupe qui devait partir avec nous et qui était composé exclusivement d’australiens. Une fois que nous sommes équipés de nos combinaisons « anti-méduses » et de nos masques et tuba, nous partons en bateau vers « Low Isles ». Sauf qu’au bout de 20 minutes, nous tombons en panne. On pense d’abord à une blague car Brett, notre instructeur est plutôt blagueur mais il n’en est rien. Nous devons faire demi-tour et prendre un autre bateau. Sauf que ce bateau ne peut emporter que 5 personnes et nous sommes le double ! Heureusement, la famille australienne qui était avec nous se désiste et nous partons finalement à 5.

Le parcours pour se rendre à Low Isles avec ce petit bateau est une aventure, on saute sur les vagues et on manque de tomber à l’eau à plusieurs reprises. Cela a d’ailleurs l’air de beaucoup amusé Brett ! On est bien évidemment trempés en arrivant à Low Isles mais vu la chaleur, c’est plutôt bienvenu !

low isles port douglas

La petite île de « low isle » est superbe avec son phare rouge et blanc au sommet. On écoute les conseils de Brett et on se met à l’eau. L’eau est chaude et on peut voir de belles formations de corail ainsi que de nombreux poissons. On fait plusieurs sessions de snorkelling et nous avons la chance de croiser une énorme tortue en train de manger. On reste à une certaine distance pour l’observer et l’expérience est juste incroyable, surtout que nous sommes vraiment assez près pour la voir en détail. On peut la voir manger puis remonter tranquillement à la surface pour reprendre son souffle, c’est assez fou.

low isles

tortue en Australie cairns

On avait notre GoPro avec nous et on a pu filmer ce moment. Pour ceux qui ne nous suivent pas sur Facebook, voici la vidéo de la tortue:

En fin de journée, on s’essaie au Paddle et on se promène dans un marais en pleine mer où on peut voir des raies nager juste sous nos planches. Malheureusement, il commence à pleuvoir et nous devons retourner vers la terre ferme. Le vent s’est levé et le retour est assez mouvementé sur le bateau. On est ravis de revoir la terre ferme ! Cette première excursion nous a permis de voir de près la barrière de corail mais aussi ses habitants. Cette première expérience nous donne envie d’en voir plus mais en attendant on à plusieurs centaines de kilomètres à faire durant notre road trip entre Cairns et Townsville. On vous raconte la suite de notre road trip en Australie très rapidement.

Informations Pratiques pour Cairns

  • Camping JJ Guesthouse à Cairns: 30$ AUS
  • Camping Dougies à Port Douglas: 30$ AUS
  • Excursion à Low Isles: 150€ pour deux personnes (payé par CB sur Bookme)
L'article vous a plu ? Partagez-le ;)
  • 8
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    8
    Partages
0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.