Nos premiers koalas à Port Macquarie !

La suite de notre road trip nous emmène à Byron Bay mais notre objectif est de rejoindre Nelson Bay en passant par Port Macquarie. Comme toujours nous traversons de longues lignes droites, la route est ennuyeuse au possible. La grosse différence avec le début du voyage c’est qu’il ne fait plus une chaleur insupportable, maintenant nous faisons face à des torrents d’eaux qui se déversent non stop pendant des heures. Nous qui pensions que les averses étaient derrière nous et que nous n’aurions plus de mauvais temps comme à la Sunshine Coast, c’est raté…

La malédiction du camping

Avant de vous parler de Byron Bay, on doit vous parler de la difficulté qu’on a eu à trouver un camping aux alentours. Habituellement pour trouver un camping, nous utilisons une application qui se nomme « Camper Mate » et que nous utilisions déjà en Nouvelle-Zélande. Jusqu’ici cela fonctionnait parfaitement mais depuis que nous sommes arrivés en Nouvelle Galles du Sud, c’est la galère. Toutes les aires de repos que nous utilisons jusque là sont désormais interdites. Il y a des panneaux partout qui stipulent bien qu’il n’est plus possible de dormir dans sa voiture, dans une tente ou dans un van. Cette loi a été mise en place pour dissuader les backpackers de traîner dans le coin…Du coup, on a beaucoup roulé avant de trouver un endroit officiel et bien évidemment c’était bondé. Ce petit scénario va se reproduire assez régulièrement dans cet Etat et inutile de vous dire que ça nous a pas mal contrarié !

1 journée à Byron Bay

La parenthèse « camping » est à présent fermé. Il est temps de vous parler de Byron Bay. On avait entendu beaucoup de choses positives sur ce lieu et en arrivant sur place on a un peu déchantés. On a croisé un nombre incroyable de pseudo hippies et de hipsters en mal d’attention mais aussi des surfeurs, la planche à la main mais rarement dans l’eau. Nous qui pensions arriver dans une petite ville « bobo » on s’est retrouvé au coeur d’une véritable attraction touristique. Les alentours sont d’habitude superbes mais manque de bol, le jour où nous y étions il faisait gris. On avait vraiment rien de notre côté et on a décidé de ne pas rester sur place alors qu’on avait prévu de prendre un camping payant (oui on avait même prévu de casser la tirelire!). On aurait peut être eu un ressenti différent si le soleil avait brillé mais ce jour-là, on a juste eu envie de rouler loin de cet endroit…Bye Bye Byron Bay!

bryon bay

depuis le phare de byron bay

L’hôpital des koalas à Port Macquarie

Le lieu que Daïnah ne voulait surtout pas louper c’était Port Macquarie. Cette ville abrite un hôpital pour koalas et ce petit marsupial est devenu le symbole de la ville. Avant d’arriver à Port Macquarie, nous nous arrêtons sur quelques plages dont la superbe Emerald beach. De là, il y a plusieurs petites balades à faire pour avoir de jolies points de vue. Le jour où nous étions sur place, une jeune fille est malheureusement tombée d’une falaise. Heureusement, elle a été secourue rapidement et s’en est tiré avec quelques blessures. Cela nous a un peu retournés et on a décidé de reprendre la route pour arriver jusqu’à Port Macquarie…

emerald beach

Notre visite à l’hôpital des koalas

Pour la suite de ce récit, Daïnah prend la parole à la première personne pour vous retranscrire au mieux notre visite à l’hôpital des koalas:

Comme nous vous le disions dans de précédents articles, le koala c’est mon animal préféré. Ce n’est pas juste une préférence, c’est une véritable passion que je voue pour cet animal depuis que j’ai 3 ans. Imaginez-donc ce que j’ai ressenti en arrivant à Port Macquarie! Dès que nous sommes arrivés dans la ville et qu’on voyait partout des panneaux indiquant leur présence j’étais complètement excitée et j’avais envie de m’arrêter toutes les 5 minutes. Clément a fait durer le suspense et a souhaité visiter la ville, le phare d’abord puis une balade dans la forêt jusqu’à une petite crique.

En fin de matinée, nous arrivons enfin devant le l’hôpital des koalas. Inutile de vous dire que j’ai fondu en larmes en voyant un koala nous regarder en arrivant. J’étais tellement émue que j’ai dû me remettre de mes émotions dans le van. Ce qu’il faut préciser c’est qu’on était plus sûrs de visiter l’Australie lorsque nous étions en Asie. J’avais donc mis de côté mon rêve de voir des koalas. Et ce jour là, j’étais donc aux anges. Nous sommes restés près d’1h30 à observer les koalas. L’après-midi, nous sommes revenus pour assister à la visite guidée. Bien évidemment, j’ai sympathisé avec la guide et nous avons pu papoter ensemble pendant une trentaine de minutes. Elle nous a dressé un constat assez effrayant de la situation de ces pauvres animaux qui ne sont plus que 80,000 (certains évoquent même le chiffre 40,000) alors qu’ils étaient des millions avant la colonisation de l’Australie.

voyage australie koala

koala port macquarie

koala qui se nourrit à port macquarie

Les koalas présents à l’hôpital souffrent de différents maux, certains ont été brûlés dans des feux de forêt et d’autres souffrent d’une MST qui se nomme Chlamydia, vastement répandue au sein de l’espèce et qui accélère leur disparition. A l’hôpital des koalas, on les soigne et on les remet en liberté quand cela est possible. Pour aider cet hôpital, il est possible d’adopter un koala, pour en savoir plus rendez-vous sur leur siteLa visite de l’hôpital est gratuite, ils cherchent donc d’autres moyens pour récolter des fonds.

australie koala endormi

koalas australie

Cette visite nous a beaucoup marqué car nous avons réalisé à quelle point la survie d’une espèce est fragile dans le monde actuel. On a senti une véritable inquiétude concernant les koalas et un besoin de fonds pour les protéger avant qu’il ne soit trop tard. L’Australie est décidément un pays qui nous dépasse. La faune et la flore y sont incroyables mais peut de gens s’en soucient et surtout pas le gouvernement. Mais notre déception ne s’arrêtera pas là,  on vous raconte ça dans nos prochains articles. 

 

L'article vous a plu ? Partagez-le ;)
  • 8
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    8
    Partages
0

2 comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.