Canberra: 6 bonnes raisons de visiter la capitale australienne

Nous voici à Canberra, capitale de l’Australie. Après une longue route à travers des plaines désertiques et une chaleur insoutenable, nous arrivons enfin à destination. Nous avons passé 2 jours à Canberra et pour nous c’était une visite incontournable car cette ville possède d’excellents musées.

La route vers Canberra

Canberra se situe dans les terres. Alors que nous longeons la cote depuis la début de notre voyage, nous décidons d’affronter des terres un peu plus arides. Il y a presque 300km qui sépare Jervis Bay de Canberra et pourtant sur la carte de l’Australie ces deux états n’ont pas l’air si éloignés. Nous étouffons dans notre van et nous sommes ravis d’arriver sur place. Canberra est souvent délaissé par les touristes et pourtant cette ville offre les musées les plus intéressants du pays. Voici donc 6 bonnes raisons de visiter Canberra :

1. Comprendre le combat des aborigènes à l’Ambassade Aborigène

Nos premiers pas à Canberra nous emmène vers l’ambassade aborigène, où nous rencontrons trois militants aborigènes (on raconte cette rencontre plus en détail dans un article dédié). Cette rencontre nous a permis de mieux cerner les difficultés d’intégration des aborigènes. Ce fut une rencontre marquante et très enrichissante pour nous.

Suite à cette rencontre, nous visitons l’ancien parlement qui est aujourd’hui le musée australien de la démocratie. On découvre l’ancienne chambres des représentants du Sénat et une galerie présentant tous les premiers ministres. En revanche, aucune trace des aborigènes, on pourrait penser en visitant ce musée qu’ils n’existent pas dans ce pays!

ambassade aborigene

ancien parlement canberra

2. S’informer sur l’histoire du pays au Musée National d’Australie

Un musée moderne et aéré situé au bord du fleuve qui traverse Canberra. Ce musée est très bien conçu et offre au visiteur la possibilité de retracer l’Histoire de ce pays. Cette visite a été assez bouleversante. On imaginait pas du tout ce qu’il s’était passé en Australie, juste les grandes lignes. L’arrivée des britanniques a complètement transformé ce pays. De nombreuses villes ont été construites suite à des faux traités beaucoup plus favorables pour les britanniques que pour les aborigènes (comme la ville de Melbourne) et la population aborigène a quasiment été décimée suite à de nombreux affrontements.

La partie qui nous a le plus touché concerne les « générations volées », ces enfants pris à leur famille et éduquer à l’occidental pour leur faire oublier leur culture. Une partie du musée expose des témoignages d’enfants issus de cette génération ou de leurs parents. Ces adultes racontent leur calvaire, l’obligation d’oublier leurs traditions, leur langue et leurs proches, mais aussi les mariages forcés.  Aujourd’hui, une association a été créé pour reconnecter ces familles décomposées. C’est tout simplement bouleversant…

art aborigène canberra

3. S’émerveiller face à la richesse de l’art aborigène à la National Gallery of Australia

Ce musée est l’une des raisons qui nous a poussé à venir à Canberra. En effet, ce musée possède plus de 7500 œuvres aborigènes ce qui représente la plus grande collection d’art aborigène dans le pays. En tant que grande fan d’art aborigène, Daïnah n’aurait manqué ce musée pour rien au monde! Dans ce musée il y a de très belles œuvres et de très beaux objets mais aussi des œuvres plus engagées comme « If I was white », qui nous a beaucoup interpellé (voir ci-dessous). Ces œuvres plus contemporaines évoquent des thématiques actuelles qui nous aident à comprendre plus en profondeur le pays et la position délicate des aborigènes aujourd’hui.

If I was white

musée canberra

art aborigene à canberra

art aborigene australie a canberra

4. Découvrir La National Portrait Gallery

Ce musée est assez atypique car il présente 400 figures qui ont fait ou marqué l’Histoire de l’Australie. On y retrouve certains sportifs comme Cathy Freeman ou Ian Thorpe, des figures politiques mais aussi des scientifiques ou des musiciens. Ce qui frappe en visitant ce musée, c’est le nombre réduit d’aborigènes (une vingtaine environ) dans les 400 portraits. Néanmoins, c’est un musée qui permet d’en apprendre plus sur l’Australie d’une manière originale et c’est plutôt plaisant.

5. Se balader au Commonwealth Park

Après toutes ces visites, nous avons fait une petite pause au « Commonwealth park » qui longe le fleuve Molonglo. Ce jour-là, Canberra est en fête et une scène a été installée dans le parc. Il y a de nombreux stands de nourriture et nous passons la soirée ici. Il y a un ballet d’avions et même un avion de chasse qui réveille toutes les chauves souris dans les arbres. Ce qui créé un véritable nuage au dessus de nos têtes ce qui vole la vedette aux avions! Le soir, un grand feu d’artifice est tiré pour clore les festivités et c’est tout simplement magnifique. On imagine que Canberra est beaucoup plus calme habituellement et nous avons eu de la chance de tomber ce jour-là!

canberra festival

6. Manger un bon burger

Il n’y a pas que les visites à faire à Canberra ! Il y a aussi pas mal d’endroits où manger mais celui qui aura retenu notre attention c’est « Greasy Monkey » où on a mangé de très bons burgers. L’endroit est plutôt sympa et la terrasse arrière est très agréable. Une bonne adresse pour faire une pause à Canberra.

Vous l’aurez compris, nous avons beaucoup apprécié nos 2 jours à Canberra et nous avons été contents de faire ce détour avant de nous rendre vers Melbourne. Si l’histoire de l’Australie vous intéresse, Canberra est définitivement un endroit à visiter et cela vaut les quelques kilomètres supplémentaires à parcourir.

L'article vous a plu ? Partagez-le ;)
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
0

2 comments

    1. Oui c’est un art incroyable et la visite des musées à Canberra à été un vrai temps fort pour nous.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.