Notre passage express à Cordoba

Après notre semaine à Buenos Aires, nous avons pris un bus de nuit pour nous rendre à Cordoba. Les alentours de la gare routière à Buenos Aires n’étaient pas très accueillants et en arrivant à Cordoba on préfère prendre un taxi pour rejoindre le centre ville. Le trajet en bus s’est très bien passé et on a trouvé le bus vraiment confortable. Il est 6h du matin, notre objectif est à présent de trouver un lieu où dormir.

Cordoba, où dormir ?

En arrivant à 6h du matin, on déchante. On fait une, deux, trois auberges de jeunesse et elles sont toutes complètes. On finit dans une auberge de jeunesse qui s’appelle « Aldea ». Une grande auberge de jeunesse assez cher et à l’ambiance très animée (on va donc à peine dormir le premier soir…). L’auberge de jeunesse est chère mais nous n’avons pas le choix. C’est la seule disponible avec nos critères (une chambre avec un lit double).

Aujourd’hui, le temps est maussade à Cordoba. On décide de se reposer un peu et de sortir se balader dans l’après-midi. On se balade principalement dans le centre ville. On est étonnés de voir autant d’étudiants dans les rues. Ce qu’on ne savait pas c’est que Cordoba est LA ville étudiante en Argentine et au centre ville on en croise à tous les coins de rues.

Découverte de la ville de Cordoba

La ville de Cordoba est aussi connue pour son patrimoine historique et ses vestiges coloniaux. Durant notre balade, on en croise plusieurs. On pose un pied seulement dans le « Colegio Nacional de Monserrat » car il y a cours et on ne peut pas visiter l’édifice. Le gardien nous autorise uniquement à passer la première porte pour entrevoir la jolie cour intérieure.

On croise ensuite plusieurs églises dont la Basilique de la Merced et l’église de la Compañia de Jesus. On aurait pu flâner plus longtemps dans les rues mais il fait étonnamment froid aujourd’hui et on décide de trouver un petit café pour se réchauffer. On en profite également pour manger sur le pouce. Le temps ne s’est dégagé à un aucun moment aujourd’hui et Cordoba ne nous fait pas vraiment rêver…

cordoba

église la merced cordoba

toit église cordoba argentine

Le barrio Guemes

Le barrio Güemes, on nous avait parlé de ce fameux quartier et on avait hâte de le découvrir. C’est apparemment le quartier qui bouge dans la ville et un peu bobo. On a donc voulu aller se balader dans le barrio Guemes dès le lendemain. Ce fut une très mauvaise idée, le quartier était complètement mort et toutes les boutiques étaient fermées. On fait juste une halte dans le musée de l’Artisanat qui pour le coup renferme de superbes pièces, c’est déjà ça.

Ce qu’on a mis du temps à comprendre en Argentine, c’est que leurs horaires sont complètement différents des nôtres. Alors qu’on prend plaisir à se balader l’après-midi pour faire les boutiques, eux ils font la sieste. Alors vers 15h/16h, rien n’est ouvert…On a mis du temps à s’adapter. A Buenos Aires, on ne se rendait pas compte car la capitale fonctionne quand même différemment.

Le musée de la Mémoire

Comme hier il fait affreusement froid et cela nous démotive totalement. On se balade un peu dans le centre ville puis on va visiter le Musée de la Mémoire. Un musée poignant qui retrace les heures sombres sous la dictature argentine. La manière d’opérer de la police D2 et l’histoire de certains disparus, les « desaparecidos ». Le musée est situé dans les anciens locaux clandestins de la police D2 et cela provoque un certain malaise pendant la visite. Cela nous rappelle la prison de S-21 au Cambodge…Encore une fois, c’est une visite qui nous retourne pas mal.

musée de la mémoire cordoba

musée de la mémoire

Avant de partir, un bar à vous conseiller

Le temps ne change pas et la grisaille nous mine. On avait prévu de rester un peu plus à Cordoba mais là on se dit que ça ne sert strictement à rien. On n’accroche pas avec cette ville, c’est comme ça. Nous allons boire un verre dans un super rooftop, le « Hoppers » (avec des « happy hours » très sympa: 1 bière achetée = 1 bière offerte) et vers 22h, on s’arrête au niveau de la place Colon où un groupe est en train de danser le tango. Il y a des jeunes et des moins jeunes mais ils sont tous très concentrés et certains sont impressionnants à voir. Cela clôture parfaitement notre soirée.

Le lendemain, nous prenons un bus de nuit pour Mendoza et contrairement à Cordoba, on va y rester plus longtemps que prévu. On vous en parle très vite sur le blog.

L'article vous a plu ? Partagez-le ;)
  • 8
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    8
    Partages
0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.